L'actu Mode sur lexpress.fr/StylesL'actu Mode sur lexpress.fr/Styles
VendÔme, la musique de Walk&Shop
Search in Walk&Shop

Follow Walk&shop:

Want to receive posts by email ?
This form does not yet contain any fields.
    Liens utiles / Usefull Links
    mardi
    sept.102013

    WALK&SHOP VOUS PRESENTE RUNCHIC

    Non, c'est plutôt à moi de vous présenter RunChic, le petit frère de Walk&Shop né sur la toile le 1er Septembre 2013.

    RunChic ne se consacrera pratiquement qu'au running, à ses services, ses acteurs, ses besoins et à un quotidien, le mien en tant que runneuse parisienne germanopratoise, parce que courir est un Luxe à la portée de tous.

    Ce qui va permettre à Walk&Shop de continuer à sillonner et découvrir Paris à la rencontre de gens, d'adresses et de nouveautés afin de les partager avec vous. Toute la partie running de Walk&Shop migrera donc doucement vers RunChic et vous invite à l'y retrouver aussi !

    Alors à très vite sur www.run-chic.fr et sur Facebook !

    Let's run chic !

    Géraldine Gravier Richter

     

    mercredi
    août142013

    L'HUILE D'OLIVE LE AMANTINE OU LE SECRET DE L'OR VERT

    J’ai envie de vous parler d’amour, de celui de Marina pour son père, ses terres et son huile d’olive, cet or vert qu’elle cultive sur le sol volcanique de son petit village natal de Tuscania, non loin de Rome, en Italie.

    Agrégée de français et spécialiste du XVIIè siècle à l’université de Viterbo, ce n’est qu’une fois mariée et installée sur Paris que notre Inès de la Fressange transalpine hérite de concert d’une oliveraie et de la passion de Mario, son père, pour l’olivier, son fruit et le nectar qu’il en extrait. Ruse paternelle, afin que loin de ses racines italiennes, Marina Gioacchini transmette à son tour ces valeurs terriennes ainsi que la culture de l’huile d’olive à ses propres enfants. Et tradition familiale oblige, il lui incombe dès lors d'assurer la continuité de l’entreprise.

    «Pour faire un produit d’exception, il faut beaucoup d’amour» nous dira-t-elle. Et c’est par amour pour son père et pour cet or vert, que Marina va en l’espace de deux ans, en faire un produit d’excellence, tout en respectant la tradition séculaire de fabrication d’une huile de grande qualité : la première pression à froid.
    Procédé qui consiste à presser les olives à peine récoltées sur place, et ce dans le Moulin acquis à cet effet par son père, pour en extraire le «jus d’olive».

    Aujourd’hui, Le Amantine représente tout un univers gustatif et olfactif qui se décline en plusieurs crus, aux notes subtiles et délicates, comme Amantino, Unico et Talea, qui se sont vues décerner cette année le prix de l'excellence par le prestigieux guide de la gastrononmie italienne: Il Gambero Rosso.
    Elle fournit le chef des cuisines de l’Hôtel de Matignon et elle est vendue, entre autres, à la Grande Epicerie à Paris, chez Salumeria Italiana à Boston et chez Goldhahn und Sampson à Berlin. Pour l’anecdote, toutes ces villes auront été visitées et ciblées lors des marathons courus par son notaire de mari.

    Et comme les bienfaits nutritifs de l'huile d'olive ne sont plus à faire, autant succomber à ce nectar à la saveur douce et fruitée, à la texture veloutée et à la robe  émeraude... à la manière de Marina : rien que sur un bout de bon pain. C'est divin !

    www.leamantine.com

     

    mardi
    août062013

    DU BLING CHIC ET ACIDULE POUR BRILLER CET ETE !

    Shadé y a pensé, avec une collection de BO tout en perles et en strass, si légères et pétillantes qu'une fois portées seuls les admirateurs pourront les remarquer. Il s'agit de la collection Bahia par Carole créée exclusivement pour la Boutique de Marilyn. Superficiel peut-être, mais tellement essentiel !

     

    Un must de pièces uniques se suffisant à elles-mêmes pour transformer et parer une tenue légère et décontractée. Et pour s'étonner un brin effrontée : "Moi ? Mais un rien m'habille !"

    Un petit rien pour beaucoup d'effet à partir de 130€ la BO, chez Shadé Paris au 63 rue des Saints-Pères Paris 6ème.

     

    jeudi
    août012013

    PANTONE : DU BEACHWEAR SUR NUANCIER A SAINT-TROPEZ ?

    Une boutique PANTONE Beachwear à Saint Tropez ? Ca n'a rien d'étonnant, car pour detroner Sundek de son piédestal estival il fallait bien conceptualiser le maillot de bain pour l'exposer dans un espace tout aussi design et graphique que l'univers de PANTONE.

    Univers dans lequel la réputation des nuanciers n'est plus à faire, ni celle de ses nombreux produits et accessoires - dont les mugs collectors et les coques pour ipad- déjà cultes. Mais de là à décliner 5 modèles de beachwear sur une palette de 25 coloris, il n'y avait qu'un plongeon...

    Fondé en 1866 pour ne fabriquer que des nuanciers pour les cosmétiques, Pantone est devenu à partir des années soixante la référence en couleurs d'imprimerie codées sur 3-4 chiffres, puis ses teintes seront utilisées dans l'univers du plastique ainsi que celui du textile. C'est donc tout naturellement que le bleu Hawaiian Ocean et le rouge Tangerine Tango entre autre se délaveront et résisteront parfaitement à l'eau de mer et au soleil.

     

    Secs en deux minutes chrono, du slip de bain au short en passant par un boyfriend pour femme, la déclinaison de ces maillots sur la Côte d'Azur avait toute vocation à s'installer à Saint-Tropez, dans une boutique aussi design que le packaging - fidèles aux valeurs de la célèbre marque.

    Et pour un revival 80's en mode runningwear, je vous présente mon nouveau Boyfriend - modèle empreinté à l'Homme Taille XS. Il est parfait et m'accompagne partout, au marché, pour nager, marcher, me pavaner et surtout pour courir !

    A partir de 70€ à la Boutique PANTONE Universe Beachwear, 45 rue du Vieux Port - Saint Tropez.

    www.pantonebeachwear.com 

     

    dimanche
    juil.212013

    VENDÔME, LA RADIO 'HAUTE COUTURE'

    And the beat goes on ! Avec Vendôme music design, une émotion musicale à écouter en ligne et en continu, notamment grâce à la sélection éclectique et harmonique orchestrée par Cat P, sound designer de son état mais pas que. Cat est autant à l'origine de cette radio ainsi que de la Troisième note, sa boîte de création et d'habillage sonore. Pourquoi ?

    Pour transmettre sa passion, parce que après le deuxième souffle vient la Troisième note, celle qui suspend le temps comme un silence entre deux notes fait naître la musique. Et que pour Cat, enfant de l'électro comme certains l'ont été du rock, le son n'est que ressenti et émotion.....

    Du coup, après des années à travailler entre Paris et Miami comme productrice chez les grands majors - Sony - comme chez les labels indépendant - Island Records avec Chris Blackwell - Cat crée la Troisième note afin de réaliser des bandes sons et des ambiances musicales pour des marques, des boutiques, des hôtels parisiens (Dinh Van, L'Occitane, IKKS). Toujours sur mesure...

    Le tout avec une approche de la musique qui lui est propre, car quand on l'interroge sur les courants musicaux qui lui plaisent, elle répond invariablement : "Je suis fan de jazz et j'aime ce qui me surprend. Il y a aussi des courants dans la musique qui m'intéressent parce que ces courants sont une histoire qui s'écrit. Puis Cat explique que la musique n'est pas une question de style, qu'elle aime tous les styles, mais qu'il s'agit plutôt d'un point de vue.

    Et la musique est comme la mode, elle suit une progression logique tout en puisant son inspiration dans le passé. Vous pouvez l'écouter sur Walk&Shop - en haut à droite sous la bannière - et télécharger l'appli radio sur votre téléphone. Elle est gratuite, c'est un cadeau. Elle s'appelle 3NOTE-VENDOME. Elle est signée Catherine Piault. Listen to the music all the time, God, we gotta let the music play... (Doobie Brothers)

     

    vendredi
    juil.122013

    GERMAINE DES PRES, LA PETITE CULOTTE LEGERE ET...

    .... culottée ? Non ! Désuette, sage et coquine, oui ! Car pour ne dévoiler qu'un soupçon de féminité avec pudeur et simplicité, la culotte Germaine des prés caresse nos formes callypiges d'un voile de douceur aussi léger qu'une brise de plein été.

    Délicatement froncée, à peine froufroutée cette petite culotte ne doit son existence qu'à l'audace d'une germanopratine ingénieuse et futée. Pascale Gransagnes qui de scénariste à lectrice, s'est un jour réinventée en revisitant un classique, facile à porter et transporter, pour offrir et séduire.

    Faussement ingénue, elle joue la simplicité dans son petit pochon en voile de coton, aussi léger que coloré - fabriqué de manière artisanale en Inde -  et se décline à l'unité ou sous forme de semainier avant d'être mise à notre disposition au Bon Marché. Dans de nombreux points de vente et sur Germaine des prés.

    A vélo, au-dessus d'une bouche de métro, en maxi ou en mini, à midi ou à minuit la petite culotte Germaine des prés sort aussi accompagnée, d'une nuisette, d'un caraco et dès la rentrée de toute une ligne en coton et soie. Lancement prévu en Septembre à l'occasion de l'ouverture d'un Pop-up store aux Galeries Lafayette.

     A saint Germain-des-Prés ou en Reine des prés, à partir de 15€ la culotte et 100€ le semainier.

     

    mercredi
    juil.032013

    OPALIS, UNE HUILE ET PLUS ENCORE... J'ADORE !

    C'est vrai, elle n'est pas donnée, mais une fois essayée, impossible de s'en passer ! D'autant qu'au-delà du simple soin pour cheveux très secs, abîmés ou colorés, en un seul geste elle nous séduit et nous transporte. De part son parfum, une odeur d'enfance et de vacances.... totalement addictive !

    Véritable concentré de soin à base d'huile de macadamia - identique au sébum - elle s'applique en masque toute une nuit, sur les pointes une fois les cheveux secs pour un effet gloss, ou en protection pendant les vacances. Avec son parfum d'amande amère - tous les parfums utilisés par Opalis sont naturels - qui n'est pas sans rappeler la colle cléopatre de notre enfance et son packaging art déco très chic, on en oublie vite son prix. 52 €

    Alors, après avoir succombé à l'huile - conseillée par mon coiffeur ainsi que professeur de Bikram Yoga, Franck Vidoff et que j'applique avant d'aller courir ou une séance de Bikram - j'ai voulu tester la "Crème" dans la gamme des 7 produits Opalis. Entre le masque et l'après-shampoing, sans silicone, elle s'adapte à tous les types de cheveux pour nourrir, hydrater et protéger tout en les enveloppant d'une délicieuse odeur de fleur d'oranger et de vanille.  Nec plus ultra de simplicité - j'ai testé et adopté - la méthode No Poo : pour cheveux secs, bouclés, crépus ou pendant les vacances, elle s'utilise comme un shampoing ! 49 €

    A retrouver ainsi que toute la gamme, au Bon Marché, dans leur très belle Boutique&Institut, 63 rue de Ponthieu Paris 8è et sur leur Shop on-line.

     

     

    mercredi
    juin192013

    FAURE LE PAGE DEGAINE SON GUN PLUS VITE QUE SON OMBRE

    La Fête des Pères est passée ? C'était dimanche ? Tant pis, raison de plus pour s'enflammer sur le "Gun" de Fauré Le Page qui s'adresse aussi bien aux Lucky Papas qu'aux Calamity Mamans pour ranger sa mitraille ou dégainer ses clefs !

     

    Tout simplement parce que Fauré Le Page, arquebusier et fourbisseur célèbre dont les origines remontent à 1717 reprend les armes rue Cambon en plaçant la maroquinerie de luxe au coeur de son activité. Et aussi parce qu'une Maison historique qui revisite cartouchières, gibecières et étuis de revolver, c'est tout de même très branché.

    Alors, pour dégaîner sa carte orange sans même ôter le cran de sûreté, c'est en cuir ou en toile monogrammée - dont le motif à écailles est le symbole de la Maison - à partir de 185 € au 21, rue Cambon 75001 Paris.

     

     

    mercredi
    juin122013

    ROSARIO, LE ROSAIRE PORTE-BONHEUR DE 'LA BOITE'

    Inspiré d'un bijou offert par son petit ami au retour d'un voyage en Chine, le rosaire de Viola - Atelier VM - reprend la symbolique de ce collier où chaque noeud était sensé porter chance.

    Seul ou à superposer, en tant que gri-gri ou porte-bonheur, ce rosaire a tout pour plaire ! Au prix de 80 € dans la très jolie Boutique de Marine Alleaume - La Boîte - au 12, rue de l'Echaudé, Paris Sixième.

     

    lundi
    juin102013

    LADY ECLAT : LA RUNNING DE L'ETE PAR HEIMSTONE & LE COQ SPORTIF

    Comment la Lady Eclat, une running du Coq Sportif datant de 1986 et quelque peu rétro, se retrouve-t-elle à arpenter le pavé cet été, relookée aux couleurs pastélisées d'un Miami très art déco par Alix Petit, la créatrice de la griffe Heimstone ?

    Avec un modèle tout en cuir et des semelles Vibram en 2011, Alix n'en est pas à sa première paire de running shoes. Car bercée par la culture américaine et fan de course à pied, elle les a toujours collectionnées et portées à la ville comme en soirée. Alors, quand au cours d'un dîner elle rencontre une personnalité du Coq Sportif, c'est tout naturellement que va se sceller une collaboration entre les deux marques.

    Dans des coloris et des matières empruntés à sa collection de prêt-à-porter printemps été 2013, elle-même inspirée de mythologie amérindienne et de voyages sur la côte ouest, la Lady Eclat allie l'allure Heimstone avec le savoir-faire du Coq Sportif tout en restant féminine sans être trop girly.

    Pour avoir la sensation de courir entre Ocean Drive et Venice Beach, la Lady Eclat est disponible dans les boutiques Heimstone au prix de 250€ et sur www.heimstone.com. Mais il s'agit de courir vite, car l'édition est limitée à 178 exemplaires numérotés ! Et pour courir à saint-Tropez, la marque d'Alix petit y prend ses quartiers d'été sous la forme d'un pop-up store dans la véranda de la Maison Blanc Bleu. Ce jusqu'à fin septembre et à deux pas de la Place des Lices.